le CV le plus beau du monde pour le métier le plus beau du monde

Mes yeux ont saigné, mon photoshop a fumé mais le voilà, le CV le plus beau du monde est là :

joli CV de Benoit

Alors oui, Indiana Jones, David Hasseloff, Miley Cyrus et le chat orange ne suffisent pas pour faire de moi le super employé qu’il vous faut. C’est pour cela que je vais  y ajouter des (beaux) liens et des (jolis) mots  pour finir de vous convaincre.

MA VIE MON OEUVRE

Corrézien d’origine, parisien depuis 5 ans et Manceau entre les deux, je me dis qu’avec deux présidents Corréziens dont un en activité, c’est le moment ou jamais de clamer haut et fort mes origines. J’ai une passion depuis plus jeune pour la radio, c’est pour cela que j’ai arrêté mes études en Mécanique-Acoustique pour faire une école de radio à Issy les Moulineaux. Ma passion m’a également poussé à créer le Zapping Radio réunissant les meilleurs moments de la FM.

En 2009 j’intègre la dernière radio rock OUI FM dans laquelle j’assiste la matinale de Johann Roques, puis Julien. Mon rôle va du simple café, à la photocopie mais aussi l’écriture de sketches, la préparation d’interview pour finir par faire la météo et l’info trafic à l’antenne.

En 2010, j’intègre la radio musicale adulte Nostalgie pour une nouvelle fois assister la matinale jusqu’à mon départ en 2012. Pour Nostalgie, j’ai animé et créé tous les visuels des pages facebook. J’ai également créé des pages pour les 24 stations locales de Nostalgie en expliquant aux équipes locales l’intérêt pour eux d’être sur Facebook. Pour moi, créer de mini-communautés locales d’auditeurs autour de leur animateur et journaliste locaux pouvait les rapprocher de la marque Nostalgie. L’animateur et le journaliste locaux avaient en contre-parti un espace de liberté pour partager leurs interviews de personnalités locales (via soundcloud), leur météo du jour et info trafic, leurs bons plans, leur jeu concours ou encore les résultats de l’équipe locale de foot ou rugby. En plus d’avoir un intérêt pour les auditeurs, cette page facebook locale a un intérêt sur la marque en général, trop souvent accusée de parisianisme la radio paraissait plus proche de ses auditeurs, mais elle avait également un effet bénéfique sur les équipes locales qui pouvaient parler facilement avec leurs auditeurs, voir les sujets qu’ils likent le plus et avoir des responsabilités et une revalorisation online de leur travail. Idée reprise plus tard par Chérie FM et RFM.

Mes visuels pour Nostalgie

Clique vers la galerie Flickr

En 2012, je rejoins l’équipe du Vinvinteur sur France 5 pour le community management de l’émission, sous les ordres de Florence Porcel et Vinvin. Emission participative diffusée pendant une saison tous les dimanches, il fallait donc, en plus du Live-Tweet en direct, gérer les communautés, relancer les participations des internautes, écrire pour le blog de l’émission. Je pense qu’on tenait un bon concept dans le Vinvinteur. Une émission qui était reliée à un site web qui lui était propre. En un an, le Vinvinteur est petit à petit passé du statut d’émission au statut de média : une émission, un site (et une app qui était en développement). En plus d’être une vitrine de l’émission (replay, chronique de l’émission réuploadée sur Youtube, photos des coulisses, interviews en version longue…), le site avait son contenu. On revenait sur des thèmes abordés plusieurs semaines auparavant dans l’émission pour mettre à jour l’information, on écrivait des brèves qui faisait venir des internautes et qui leur permettaient de découvrir l’émission, on réalisait des interviews supplémentaires… En plus de tout ça, l’émission avait une vraie personnalité sur le web, je créais moi-même des LOLtoshops (ils sont là) ou des VideoLOL (juste en dessous) en rapport avec l’actualité, on lançait des concours dans lesquels  les internautes pouvaient gagner de superbes cadeaux tels que des pochettes iPad de l’émission C à Vous… Tout un univers décalé qui correspondait à notre cible, un community management qui m’a amusé et dans lequel je me suis épanoui pendant une saison.

J’ai également créé des data-visualisations, injustement non reprise par d’autres médias !

stats

 

HOLLANDE-METEO-PLUIE

Malheureusement, fin de la récréation, fin de l’émission. C’est ainsi qu’on en arrive au sujet :

JE CHERCHE DU TRAAAAVAAAAAAAAAIL

J’aime la radio, j’aime Internet et je me dis que ce début de réflexion apporté avec le Vinvinteur peut être adapté à une radio, à une émission de radio ou même une autre émission de télé. Idéalement, j’adorerais m’occuper du lien antenne et web d’une émission. Une relation qui marche à double sens : je partage sur le web les sujets abordés à l’antenne et je partage avec l’antenne les videos, images, sons que je trouve sur le web. En plus de ça, je peux m’occuper de mettre en image des moments de radio ou télé pour les partager sur le web et lancer une viralité, mais aussi créer du contenu uniquement web qui aurait un lien ou non avec le contenu antenne (créer des Tumblr, des montages photos…). L’humour est la base de l’internet, la base du partage. L’humour fait véhiculer n’importe quelle idée. Je peux également participer à l’écriture générale d’une émission, j’aime écrire, inventer et créer.

Pendant mon temps libre j’ai participé à un podcast sur internet : Will&Co, dans lequel je n’étais que la marionnette des internautes, je ne parlais que des sujets dont ils voulaient que je parle. Résultat : j’ai pu parler des Jambons du Nord-Est de la France, de mes coups de coeur mode, de mon coup de coeur littéraire, de comment faire des bonbons, de l’alcool en cuisine…

Je m’interesse aussi beaucoup à l’avenir de la radio, la radio filmée, le numérique, quelles données partager avec l’auditeur, comment partager un contenu seulement audio. Est ce qu’aujourd’hui, regarder une chronique en voyant l’animateur qui lit une feuille est vraiment l’avenir ? Ou est ce qu’il ne faudrait réinventer ce média, réinventer le travail d’animateur, réinventer la captation video ? Et même, plus largement, que seront les radios quand elles feront de la video ? Seront elles des télés ? Diffuseront elles des films sur leur site web ? Quelles seront les limites entre les deux médias ? Comment gérer un podcast, favoriser la mise en ligne tot et parasiter la rediffusion d’une chronique sur l’antenne ? Ou attendre plus tard pour podcaster ? Devront elles abandonner les podcasts audio ou devront elles faire des videos avec du contenu enrichi ? Tant de questions qui se posent et  j’adorerais partager mes idées, partager mes impressions au sein d’une équipe dans une radio ou même à l’échelle d’une émission.

Mes qualités : je suis bosseur, sympa et hyper cool (mon CV en est le reflet, non ?)

Donc, si tu travailles dans les médias en général, la radio en particulier, une boîte de prod, une chaîne, un site web et que tu cherches quelqu’un de plutôt sympa qui bosse plutôt pas mal, qui sait écrire plutôt bien des trucs plutôt drôles et qui sait plutôt bien gérer le web : n’hésite pas, surtout pas. J’ai plein d’idées de chroniques, de sujet à aborder, de technologie à créer et j’aimerais beaucoup en parler avec toi. 

Mon mail : benoit.lebreau AROBASE Gmail POINT com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

beubeu, diminutif ridicule de Benoit Lebreau

Just another WordPress.com site

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: